Prévention Equipement

Femmes en voyage

Voyager avec Bébé

Attention : tous ces renseignements sont donnés à titre indicatif, un suivi et une prescription médicale personnelle sont indispensables pour entreprendre un long voyage. (2011 - 2012). Pour la partie alimenation du bébé, je me suis appuyée sur mon expérience professionnelle : Diététicienne diplômée d'état, spécialisée en alimentation infantile.

 
Voyager avec Bébé est tout à fait possible et même facile. Demandez conseil à votre pédiatre sur les médicaments ou vaccins nécessaires. Une visite médicale avant le départ peut éviter quelques mauvaises surprises.
   
Se promener en sécurité

Quel que soit le moyen de transport employé, l’objectif reste le même : Sécurité et Bien-être de Bébé. Le sac kangourou est un moyen de transport idéal à condition qu’il dispose d’un repose tête. Pour la poussette et le landau, vérifiez les normes de sécurité, l’âge et le poids de votre bébé.

Bébé part en voiture

Bébé voyagera dès son plus jeune âge en voiture, dès la sortie de la maternité. Il est donc primordial que votre bambin voyage dans un siège auto pour bébé homologué à La norme européenne ECE R44/04. Il devra être adapté à son poids et à sa morphologie. Ainsi, au fur et à mesure de sa croissance, il faudra changer de modèles. Néanmoins, certains sont évolutifs. Dans tous les cas, lisez attentivement la notice et appliquez-la à la lettre.
Ces sièges-auto sont répartis en 5 groupes : Les groupes 0 pour les tous premiers mois de la naissance jusqu’à 10 kg (naissance à 9-10 mois environ) et 0+ de la naissance à jusqu’à 13 kg (naissance à 12-13 mois environ). Groupe 1 : entre 9 et 18 kg (9-10 mois jusqu’à 3-4 ans).  Choisissez le bon moment pour partir, si possible en dehors des heures de repas de Bébé. Si vous le pouvez partez à l’heure de la sieste, de manière à ce que Bébé puisse dormir une partie du trajet.

Pensez à prendre quelques jouets. N’oubliez pas le fameux «doudou». Il est conseillé de faire une pause toutes les deux heures et d’avoir l’essentiel pour le change de votre bébé à portée de main. Pour le confort de Bébé, ayez une température agréable en voiture : évitez les courants d’air et ne réglez pas le chauffage au maximum.

Les papiers de Bébé

Pour voyager dans les pays de l'Union européenne, votre enfant doit avoir une carte d’identité. Il est possible de la demander quel que soit son âge (même pour un bébé), à condition qu'il soit de nationalité française. Sa présence lors du dépôt de la demande est indispensable. L'autorisation de sortie de territoire est un document qui permet à un mineur de voyager dans un pays de l'Union européenne sans être accompagné de l'un de ses parents (ou d'une personne titulaire de l'autorité parentale). Cette autorisation ne comporte pas de photo d'identité. Elle n'a de valeur que présentée avec la carte nationale d'identité.
Jusqu’en 2006, les parents pouvaient inscrire leurs enfants directement sur leur passeport. Aujourd’hui, la loi a changé et chaque enfant mineur doit avoir son propre passeport pour voyager en dehors de l’Union Européenne. Il n’est valable que 5 ans.

   
Bébé prend l’avion

Un bébé peut voyager en avion dès l’âge de trois semaines, néanmoins, il vaut mieux s'assurer auprès de votre pédiatre que votre bébé est prêt. Les enfants de moins de deux ans n’occupent pas de siège et doivent être accompagnés. Ils bénéficient de nombreuses réductions et vous d’un embarquement prioritaire. La plupart des compagnies aériennes fournissent des couffins ou des sièges adaptés. Renseignez-vous lors de la réservation.
Attention à la nouvelle réglementation qui ne permet pas de transporter de coupe-ongles ou de ciseaux, ni de liquides : prévoir un biberon vide. En avion, l’atmosphère devient très vite sèche, faites boire votre bébé régulièrement pour éviter tout risque de déshydratation. Vous pourrez échapper aux problèmes d’oreilles lors du décollage et de l’atterrissage, particulièrement pénibles pour les petits, en lui donnant le biberon. La succion facilite l’équilibrage des pressions sur le tympan.

Certains médecins assurent qu’un enfant de moins de 18 mois ne souffre pas du mal des transports, parce que son sens de l’équilibre est encore immature. La cinétose, ou mal des transports, est l'ensemble des troubles provoqués chez certains sujets par un voyage en bateau, en voiture, en train, en avion.
   
Partir n’importe où ?

Vous partez à la montagne : les séjours à plus de 800 mètres d’altitude sont déconseillés avant 1 an, 1 800 mètres avant 2 ans et au-dessus de 3 000 m avant 12 ans. Pensez à faire des paliers quand vous vous balladerez avec votre enfant. L'oxygène est plus rare en altitude et votre enfant doit s'adapter. Prenez aussi une tenue adaptée : un pull ou un coupe-vent pour l'air frais, mais aussi un chapeau et des lunettes. Ce n'est pas parce qu'il fait plus frais que le soleil est moins fort !

Destinations lointaines : Pour les destinations lointaines il est préférable d’attendre l’âge de 2 ou 3 ans. Dans tous les cas, renseignez-vous sur le pays visité. Quelle que soit votre destination, faites un bilan avec votre médecin. Prévoyez une trousse de premiers soins et n’oubliez pas les sachets de réhydratation. Pensez à vous munir de la carte européenne d’assurance maladie si vous voyagez au sein de l’Union Européenne (prise en charge gratuite des soins nécessaires lors d’un séjour temporaire en Europe).
   

Comment protéger Bébé du soleil ?

Le soleil est indispensable à la vie ; mais en abuser est dangereux pour la santé. Tout comme le vôtre, l’organisme de bébé a besoin de soleil pour la synthèse de la vitamine D. Cette vitamine est indispensable pour le capital osseux de chacun. Elle est particulièrement importante pour la croissance des enfants. Quelques minutes par jour suffisent !
Les nourrissons et les enfants ont une peau délicate qui brûle facilement au soleil, quelle que soit la couleur de leur peau. Il est donc impératif de les protéger du soleil, y compris par temps couvert.

Lunette solaire pour bébé

En plus des crèmes solaires adaptées, pensez à prendre bob ou casquette et lunette solaire de bonne qualité Entre 0 et 10 ans, les yeux des enfants sont extrêment sensibles aux 3 types de rayons ultraviolets: les UVA, UVB et UVC. Les UV dégradent la rétine et peuvent provoquer des lésions et séquelles irréversibles de l'oeil et donc de la vue. Il est donc vital de préserver le capital santé oculaire des enfants dès leur naissance, et ce jusqu'à l'âge adulte. Attention, ce n’est pas parce qu’elles sont teintées qu’elles sont efficaces. Demandez un indice de protection adapté à votre enfant.

   
L’alimentation de bébé en voyage

Bébé est au sein - Si vous allaitez , ne changez pas vos habitudes. Continuez à nourrir Bébé normalement. L'allaitement est la méthode la plus pratique en voyage et également la plus bénéfique puisque le lait maternel contient des anticorps qui peuvent aider le bébé se défendre contre les infections. Surveillez ce que vous mangez, surtout dans les pays étrangers et pensez à boire beaucoup d’eau dans les pays chauds. Soyez vigilante sur l’eau que vous buvez. En cas de doute buvez exclusivement de l’eau minérale en bouteille.

Bébé est au biberon - Vous pouvez contacter le fabricant de votre lait infantile pour vérifier si votre marque est disponible dans le pays que vous allez visiter. Les eaux minérales que vous utilisez doivent être débouchées devant vous. Vérifiez que l’eau utilisée a une teneur faible en minéraux. Attention à bien respecter les instructions de préparation indiquées sur la boite de lait : les mesurettes peuvent correspondre à 20ml, 25ml, 30ml ou 60ml en fonction des pays.

Bébé a une alimentation diversifiée - Avant 4 mois, pour Bébé c'est uniquement une alimentation lactée. En effet, commencer la diversification avant 4 mois ne présente aucun avantage et peut même avoir des inconvénients. Une diversification trop précoce ne correspond pas aux besoins du nourrisson et n’est adaptée ni à sa physiologie, ni à ses capacités à avaler et digérer de nouveaux aliments. Elle augmente les risques d’allergies alimentaires et de déséquilibres nutritionnels et de troubles digestifs.
   

Quelques rappels pour adapter l'amimentation de votre bébé à ses capacités : Entre 6 et 8 mois, Le système digestif de Bébé s’est bien développé et vous pouvez maintenant lui préparer ses repas avec des textures différentes et commencer à introduire les aliments mixés. De 9 à 12 mois, Bébé peut déglutir de très petits morceaux d’aliments moulinés. Vous pouvez commencer à lui écraser les aliments à la fourchette… A partir de 12 mois, Bébé a maintenant des petites dents (en moyenne 8 incisives et 4 molaires) qui vont lui permettre de mâcher des aliments plus fermes en petits morceaux.

Les petits pots d’aliments pour bébé constituent la manière la plus facile de nourrir votre bébé pendant le voyage. Même si vous devriez trouver des aliments pour bébé sur votre lieu de séjour, il peut être judicieux d'avoir sous le coude quelques repas.Il sera tentant de le nourrir directement à partir du petit pot. Il n’y a rien de mal à cela. Cependant, ne gardez pas les restes pour un autre repas, la cuillère ayant pu introduire de la salive dans les aliments et générer une prolifération de germes. A l’étranger, n’oubliez pas de stériliser les biberons et d’être attentive à la propreté lorsque vous préparez la nourriture de votre bébé. Tous les fruits et les légumes doivent être lavés avec soin avec de l’eau propre (minérale ou bouillie) avant de les éplucher.

 
En voyage aussi, pensez au portage, un rituel africain

En Afrique, porter un nouveau-né sur son dos est une technique de maternage à part entière. Cette méthode traditionnelle présente de nombreux avantages.

Le portage en Afrique
Dès sa naissance, le bébé africain reste au contact permanent de sa maman qui le porte sur son dos dans un pagne. Le portage joue, d’une part, un rôle affectif : dès que le bébé pleure sa maman le berce, elle est à l’écoute de ses sollicitations. D’autre part, le portage a une fonction communautaire très importante dans la société africaine : le bébé est en contact avec tous les membres de la famille et participe aux différentes activités quotidiennes.
Le portage place le bébé dans une position idéale : les genoux sont à la hauteur des fesses, les hanches sont écartées. Ainsi, le bébé se développe harmonieusement et a une digestion améliorée : les rots sont facilités, les reflux et les coliques du nourrisson sont diminués. Proche de sa maman, bébé retrouve l’univers rassurant qu’il a connu in utero : les mouvements, l’odeur, la respiration ainsi que le rythme cardiaque de sa maman le rassurent. Le portage réduit les pleurs et l'agitation. Il a également été démontré que cette technique de portage réduisait les luxations congénitales de la hanche chez les nouveaux-nés. En Afrique noire, ce genre de luxation est quasiment inexistant.

L’Europe profite des bienfaits du portage
En Europe, l’écharpe remplace le pagne et le portage se fait le plus souvent sur le ventre. Cette technique a de plus en plus de succès. Pour que parents et enfants profitent de tous ses avantages, quelques règles sont à respecter : • Les cuisses de bébé doivent être hautes. Le bébé est en position foetale et son dos est maintenu. Dans cette position, le bébé est également moins lourd pour le porteur. • Le bébé doit être collé contre le porteur et la tête au niveau du menton de ce dernier. Le bébé a ainsi davantage de contact avec son papa ou sa maman.
   
  Prévention Equipement

Femmes en voyage

Voyager avec Bébé