PARTIR AVEC LES PAPIERS INDISPENSABLES

Passeport, permis de conduire, … sont photocopiés en plusieurs exemplaire pour ne pas donner les originaux lors de contrôles un peu douteux. Il est aussi conseillé de les scanner et soit de les mettre sur son disque dur si l’on part avec un micro portable, soit sur une clé USB sécurisée ou soit de les stocker en ligne. Il existe un site Internet « Administration en ligne » qui permet de d’effectuer et suivre ses démarches administratives en ligne. Il faut aussi prévoir des photos d’identité en grande quantité.
   
PASSEPORT

Jusqu’en octobre 2005, il y avait le passeport à lecture optique (dit Delphine). Il a ensuite été remplacé par le passeport électronique et enfin depuis juin 2009, les passeports biométriques avec photo et empreintes digitales numérisées ont remplacé les passeports électroniques.

Une puce électronique comporte la photo numérique et l’image de deux empreintes digitales du titulaire (à partir de l’âge de 6 ans). Maintenant, chaque enfant mineur doit désormais posséder son propre passeport pour voyager et ne plus figurer sur le passeport des parents.

La validité d’un passeport biométrique est de 10 ans pour les adultes et 5 ans pour les mineurs. Voir le passeport biométrique en 10 étapes.

En 2009, le coût du passeport est de 89 € (pour un adulte) si les photos sont prises en mairie ou 88 € si le demandeur vient avec ses propres photos.

Son coût passe à 45 € (44 € si la photo est fournie par l’usager) pour les 15-18 ans et à 20 € (19 € si la photo est fournie par l’usager) pour les moins de 15 ans.

Toutefois, les passeports actuellement en service restent valables jusqu'à leur date d'expiration, en fonction des pays visités (sauf pour se rendre aux Etats-Unis par exemple)
 
Nouveau : passeport "grand voyageur" - Si les déplacements ont lieu en dehors de l'espace Schengen, les 32 pages du passeport classique peuvent être insuffisantes pour y apposer les visas, cachets d'entrée ou de sortie du territoire. Depuis le 2 avril 2013, vous pouvez demander la délivrance d'un passeport composé de 48 pages, soit 16 pages de plus que le passeport classique.
 

VISAS
 

Voir la page consacrée à nos demandes de visas en France et aux démarches que nous effectuerons depuis l'étranger : Nos Visas

Soit vous décidez de préparer les visas en avance, dans les ambassades présentent en France, soit vous le faites d’un pays pour le suivant, si vous partez pour une longue période. Partez toujours avec des photos d’identités

Sur place, vérifiez le tampon d'entrée et la durée, et si votre numèro de passeport est correctement reporté.

 

TRAVAIL

Si l’on veut voyager au delà de la durée des congés payés, il faut mettre de côté, ponctuellement ou définitivement, son activité professionnelle. Ce n’est pas toujours une décision facile à prendre :

Quitter définitivement son entreprise en démissionnant. Lorsque vous démissionnez, vous n'avez pas droit au chômage. Sauf dans certains cas... mais faire un voyage au long court n’entre pas dans ces cas !

Obtenir de son employeur une rupture conventionnelle du contrat de travail. C’est une rupture du contrat de travail d'un commun accord. Pas toujours facile à obtenir si votre employeur ne peut « se passer de vous ». Mais pouvoir quitter l'entreprise sans être licencié, sans démissionner et en percevant les allocations chômage quelques mois avant le départ, cela peut être intéressant. En effet, la rupture conventionnelle donne droit aux allocations chômage comme un licenciement.

Le congé sabbatique, compris entre 6 mois et 11 mois pendant laquelle le contrat de travail est suspendu et le salarié cesse d'être rémunéré. Il faut justifier d'une activité professionnelle de 6 ans, dont 36 mois dans l’entreprise. Il faut le demander bien avant la date envisagée de son départ car l'employeur dispose d'un délai de trente jours, à compter de la réception de la demande du salarié, pour faire connaître sa réponse. Il a de plus la possibilité de reporter la date de départ en congé voire même de le refuser dans certaines conditions (entreprise de moins de 200 salariés, s'il estime, « après avis du comité d'entreprise ou, s'il n'en existe pas, des délégués du personnel, que ce congé aura des conséquences préjudiciables à la production et à la marche de l'entreprise ».

Pour les formalités pour un congé sabbatique, il est conseillé de consulter un site officiel tel que : avis-droit-social.net
   

CPAM AMELI

Pendant toute la durée d'un congé sans solde ou d'un congé sabbatique vous bénéficiez comme pour le congé sabbatique, à compter de la date de cessation de vote activité salariée, du maintien de vos droits : aux indemnités journalières en cas de maladie et de maternité, et aux prestations des assurances invalidité et décès ; au remboursement de vos soins en cas de maladie et de maternité. Remarque : la durée du maintien de droits pour les indemnités journalières et le remboursement de vos soins est fixée à 1 an. (info sur le site Ameli - octobre 2014)

Demandez une carte européenne d’Assurance Maladie si vous voyagez en Europe. Dans le reste du monde, il est recommandé de souscrire à une assurance voyage, de courte ou de longue durée, elle sera de toute façon demandée à la douane de certains pays.

 
DOMICILIATION

Préparer un voyage au long cours peut aussi synonyme de devoir quitter son"chez soi".

« sans domicile fixe » : ne bénéficiant pas d'une adresse postale pour l'administration.

« non-résident fiscal français » (NRFF) : Pour avoir ce statut, il ne suffit pas d’être à l’étranger, il faut en plus « ne plus avoir de foyer en France », « ne pas exercer une activité professionnelle en France » et « que le centre de vos intérêts économiques ne soit pas en France
Toutefois, il faut savoir que dans ce cas certains comptes en France doivent être clôturés ou transformés : Livret de développement durable (ex Codevi), livret d’épargne populaire, Plan d’Epargne en Action (PEA). Concernant le PEA, une dérogation particulière permet de le transformer en compte titres sans pénalité.
   
« La domiciliation » ou élection de domicile : recouvre à la fois un droit et une procédure. Elle permet aux personnes sans domicile fixe ou stable, de disposer d'une adresse où recevoir leur courrier. La procédure de domiciliation n'implique pas nécessairement l'hébergement du bénéficiaire. Formalisée par la délivrance d'une attestation d'élection de domicile reconnue par l'ensemble des administrations, elle vaut justificatif de domicile pour l'accès a un compte bancaire (article R. 312-2 du code monétaire et financier).

Il existe des organismes qui permettent d’avoir une adresse fixe en France et qui gère notre courrier à distance. Ils scannent le courrier, le mettent à disposition sur leur serveur et préviennent par mail, à nous de trouver un cyber café ou une connexion Wifi pour les lire, les supprimer ou les archiver.

Ils peuvent également effectuer des traitements particuliers comme le paiement de factures, la réexpédition de chèques à notre banque, l'envoi de courriers en France, etc. Les formules sont souples et peuvent évoluer dans le temps.

Pour notre premier voyage nous avons contacté et choisi courrier-du-voyageur qui propose des formules «grands voyageurs», avec différents niveau de prestation.

Nous avons une boite postale depuis plus de 20 ans. Nous la conserverons la première année de notre départ, avec une réexpédition temporaire vers l’organisme que nous aurons choisi. Voilà, pour le courrier c’est réglé !! (Rencontre avec Brigitte, du Courrier du Voyageur, au salon nautique de Paris - déc 2012)
   

IMPOTS

L'imposition est liée, non pas à votre domiciliation ou à votre nationalité, mais à votre domicile fiscal.

Ne pas oublier que c'est pas parce qu'on quitte la France pour voyager qu'on ne doit pas payer les impots de l'année précedente. Même si l’on est à l’autre bout du monde, il faut quand même continuer à déposer des déclarations de revenus et à payer ses impôts ... A prévoir dans le budget du voyage.

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts
: Personnes effectuant un tour du monde = Les personnes effectuant un tour du monde sont imposables auprès du service des impôts dont relève la commune de rattachement choisie, qui est soit celle : du représentant fiscal ou de la personne mandatée ; ou du lieu des intérêts économiques ; ou du port d'attache du bateau

   
ARGENT

Noter ses dépenses pendant le voyage.
Il est très utile de noter toutes ses dépenses, même les plus insignifiantes. Cette opération peut sembler une corvée à prime abord, mais c'est une bonne manière de ne pas dépasser de trop son budget. C'est aussi un excellent aide-mémoire, une sorte de journal de voyage auquel on peut ajouter des notes et des commentaires qui permettront de reconstituer ses souvenirs.

Partout en dehors de l'Europe, il est plus facile de changer des dollars américains qui restent une monnaie forte et convoitée qui a l'avantage d'être reconnue et acceptée partout. L’euro commence cependant à gagner du terrain un peu partout.

Il faut s’assurer avant de partir que la date d’échéance de la carte bancaire ne tombe pas en plein milieu du voyage. On peut demander avant de partir, un renouvellement par anticipation.

Il faut partir en sachant comment joindre sa banque en cas de problème en notant bien les coordonnées (téléphone, fax, mail) dans un endroit sécurisé pour pouvoir faire opposition en cas de perte ou de vol.

Le paiement par carte bancaire est clairement la solution de facilité : pas de liquide qui attire les voleurs, paiements sécurisés, facilité d’utilisation. Cependant tout ne peut pas se payer en CB. Par ailleurs, cela a un coût, souvent très élevé.

Pour pouvoir effectuer un retrait d'espèces dans un distributeur à l'étranger, la carte bancaire doit être une carte internationale et porter le logo Visa ou Eurocard / MasterCard. Mais attention, tout retrait par CB ou dans le guichet d'une banque à l'étranger et surtout hors zone Euro, se traduit nécessairement sur votre relevé de compte par une opération de change, donc des frais.

De plus, selon les pays, le montant des retraits par carte est limité à une certaine somme par semaine. Se renseigner avant de partir. Vérifier si la banque HSBC propose toujours dans son contrat un retrait d’argent à l'étranger gratuit dans tous les distributeurs automatiques de billets HSBC à travers le monde. Ils sont très présent dans les grandes villes d’Amérique du Sud
   
Nous suivrons aussi les conseils trouvés sur "lipocamp" en prenant des cartes différentes sur des comptes différents. Nous ne pourrons compter que sur nous-même pour gérer nos comptes depuis l’étranger devrons utiliser Internet pour la gestion de nos comptes en lignes
 

STOCKAGE

Partir oui, mais Que faire de vos affaires ?

On accumule tous bon nombre de papiers plus ou moins importants, des objets, des souvenirs. Il va falloir faire le tri : à jeter - à donner - à conserver.

Jeter, donner et vendre n'est finalement pas trop difficile. Pensez aux brocantes et vide-greniers, cela permet de faire le vide et de récolter un peu (à beaucoup) d'argent. Conserver va être plus dur. Deux questions se posent : Quoi ? et ?

Pour les « papiers » le tri est vite fait, ils ont des délais de conservation variables selon la nature des documents : assurances, salaires, impôts…Voir les infos sur : : droit-finances./papiers-a-conserver

Si vous n'avez plus de domicile et que vous tenez à certains meubles ou objets (dans notre cas les cerfs-volants), pensez à les dispatcher et les stocker chez des amis. Il y a aussi des espaces de stockage type « shurgard », mais attnetion aux coûts sur du long terme.


Quand l'administration s'en mêle
 
Notre expérience en 2010 : La complexité et les problèmes de la Sécurité sociale et surtout de la Caisse de retraite pour Patrick nous avaient fait changer d'itinéraire pour notre premier voyage : y'a plus qu'à ranger les cartes et les guides de l'Amérique du Sud et se pencher sur la Mongolie, l'Ouzbékistan.... : voir ICI