Notre retour d'expérience : informatique et mise à jour d'un site Internet en voyage
 
Des informations sur les difficultés rencontrées pour mettre à jour notre site wokipi.com durant notre voyage en Asie Centrale. Déjà, il faut trouver du Wifi libre, dans certains pays, c'est très facile : Russie, Pologne... D'autres beaucoup plus dur comme les pays en Stan ou la Mongolie Soit dans un restaurant, parking de routier, dans les concessionnaires automobiles, ou les Mac Do (rares en dehors de l'Europe) ou bien carrément dans la rue. (Voir plus bas, les dangers de se connecter un peu partout en Wifi sauvage)
 
Ensuite, il faut que ce Wifi accepte l'échange de données de type FTP en mode Actif. Souvent on peut consulter ses mails mais impossible de faire une liaison FTP (échange de données avec le serveur qui héberge le site Wokipi) problème que ne rencontre pas les personnes qui utilisent des Blogs ou FaceBook qui eux fonctionnent sans connexion FTP.
Un pare-feu agit comme une mesure de sécurité afin d'empêcher tout accès non autorisé au réseau informatique. Pour y accéder, les applications Internet nécessite des options de configuration spéciales. Si un pare-feu empêche la connexion, le message d’erreur FTP le plus courant est le suivant : « Impossible d’effectuer une connexion vers l’hôte ».
Les pare-feu autorisent en général des connexions FTP passif sans besoin d’informations de configuration supplémentaires. (Voir plus bas, les explications sur les connections FTP, Active ou Passive )

La solution pour nous a été d'utiliser un petit soft que l'on peut télécharger sur FireFox : FireFTP qui, en mode passif, passe les fichiers mais plus lentement qu’en mode actif. Au moment du départ, on n'avait aucune idée de la difficulté et du travail qu'il fallait fournir !!!

Toutes les photos sont recadrées dans Photoshop et les pages html sont réalisées avec Dreamweaver CS3. Je me charge des photos, bandeaux ou autres graphiques, Patricia recherche les infos, rédige les textes et fait l'intégration html. On a fourni 61 pages internet avec 1372 photos optimisées pour le web sur les 5 000 photos prises durant les 6 mois du voyage.
   
On a aussi tourné 4 heures de rushes vidéo, le montage vient juste de se terminer.
On a dû également, suite aux modifications d’itinéraire, faire de nouveau téléchargement d’images de Google Earth pour notre système de navigation, simple mais déjà long à la maison cela devient beaucoup plus hard en voyage !!

La gestion des différentes batteries (ordinateur, appareil ou camera) : quand on n’a pas le secteur à portée de mains, on se jette très rapidement sur les prises de courant. On avait aussi un convertisseur 12v / 220v sur le Toyota mais on l’utilisait plutôt en roulant.
Les liaisons via Skype avec les amis ont toujours été un plaisir, les mails des amis, copains toujours super, la famille a été très peu présente dans cette première aventure. Enfin on ne se plaint pas, mais vos encouragements sont toujours les bienvenus, et sont un peu comme un carburant pour nous.

Pour info, beaucoup de voyageurs ne réalisent pas leur site en voyage, sauf pour les blogs, et envoient textes et photos à un ami en France qui se charge de cette opération. Si cette information peut vous éclairer sur la manière que Patricia et moi fonctionnons !

Les dangers de se connecter un peu partout en Wifi sauvage sont réels, on vient d’en faire les frais. Lors de nos connections en Russie, des hackers ont récupéré nos identifiants FTP et nos mots de passe. Nous, on s’est méfié de rien et on n’a continué nos connections FTP pour vous amener de l’information, de nouvelles pages. De retour en France, sur les statistiques du site wokipi, j’ai constaté qu’un nombre importants de sites Russes et Ukrainien pointaient vers wokipi.com. Ces sites n’avaient malheureusement aucun lien avec nous ni avec le voyage (site de Poker, site porno …).
Sur ces sites aucun lien apparents vers wokipi. Toutefois des visiteurs Russes ou Ukrainien viennent de ces sites faire un tour sur les pages les plus vues de wokipi …. Bizarre Bizarre …
wokipi.com a été aussi notifié sur un site en anglais qui référence les sites Hackés en 2011. Rien de bon. Les services techniques de Privianet (notre hébergeur) que j’ai contacté à notre retour, m’ont précisé que le serveur sur lequel est hébergé notre site avait été attaqué. Heureusement le site est en HTML et non en PHP, il est donc plus sécurisé et moins intéressant pour ces hackers.
   
Donc, un conseil utile : si vous avez une connexion FTP pour alimenter votre site en voyage : changer les identifiants et mot de passe souvent, bloquer votre connexion FTP sur le serveur quand vous ne vous en servez pas et le mieux est de passé au cryptage des données si chez votre hébergeur, c’est possible, et c’est ce que l’on mettra en place pour notre prochain voyage !
 
Explications sur les connections FTP, Active ou Passive :

La plupart des sites Web sont développés sur un ordinateur local et transférés vers un serveur Web. Le serveur Web permet aux personnes d’accéder à votre site sur Internet. A propos du Protocole de transfert de fichier : La méthode la plus utilisée pour obtenir vos fichiers de site Web à partir de votre ordinateur vers le serveur Web est appelée Protocole de transfert de fichier (FTP).
Protocole en informatique correspond à une procédure standard pour réguler la transmission de données entre ordinateurs. De nombreuses applications pour le transfert de fichiers à l'aide du protocole FTP sont disponibles. Dreamweaver utilise un client FTP pour des connexions de serveur distant.

La connexion initiale entre votre système informatique et le serveur Web :

Lorsque votre client FTP se connecte pour la première fois au serveur Web, il établit une session de contrôle. Les sessions de contrôle permettent au client FTP et au serveur de transférer des commandes entre eux (telles que remplacer le répertoire, télécharger un fichier et supprimer un dossier.) Votre client FTP utilise des ports pour accéder à un serveur Web. Des nombres sont utilisés pour représenter les ports. Le port 21 est le port par défaut que les serveurs FTP utilisent pour recevoir des informations.
FTP peut s'utiliser de deux façons différentes :
   

Le mode FTP actif :

En mode actif, c'est le client FTP qui détermine le port de connexion à utiliser pour permettre le transfert des données. Ainsi, pour que l'échange des données puisse se faire, le serveur FTP initialisera la connexion de son port de données (port 20) vers le port spécifié par le client.

 

 
Le mode FTP passif :

En mode passif, le serveur FTP détermine lui-même le port de connexion à utiliser pour permettre le transfert des données (data connexion) et le communique au client. L'avantage de ce mode est que le serveur FTP n'initialise aucune connexion. Ce mode fonctionne sans problèmes avec des clients derrière une passerelle informatique. Le client initialise et communique directement par le port 21 du serveur.
     
 
Texte et photo Patrick Mouchague - http://blog.nicolargo.com