R U S S I E
 
  SIBERIE OCCIDENTALE : Tatarsk - Omsk  
suite : SIBERIE ORIENTALE , sur la route d'Irkustk
 
SIBERIE ORIENTALE
 
Dimanche 5 juin, 19°C . Nous entrons en Sibérie Orientale ! Nous empruntons la route secondaire qui passe par Kolyon et qui rejoint la M53 à Mariinsk. Belle route, mais avec un tronçon très difficile d’une vingtaine de Km : de la piste défoncée. Notre moyenne chute à 10-15 km/heure. Nous ne sommes pas nombreux à passer par là. Puis de nouveau sur l’axe principal, avec une pause « vie à bord ».
       
Comme il n’y a pas d’infrastructure touristique adaptée à notre mode de voyage, nous adoptons la vie des routiers et en dehors des villes nos seuls refuges pour la nuit sont leur parking.  Tous ne sont pas passés par le contrôle technique ! Incroyable, quelques vendeurs de cerfs-volants, mais nous ne voyons jamais d'enfants jouer avec.
 
     
Sur notre route nous avons droit à un spectacle exceptionnel, pour nous. Une dizaine d’aigles en vol. Un arrêt photo s’impose. Nuit à Acinsk, à 150 Km de Kranojarsk, et il y a un gros orage. Ici les distances sont impressionnantes.
 
     
 
Lundi 6 juin. Il y a encore un décalage horaire d’une heure. Sur le guide offert par Wadim (à Tatarsk) nous découvrons les fuseaux horaires de ceet immense continent
 
 
Nous sommes à 7 500 km de chez nous et nous avons déjà traversé une partie de la Russie (4 800 km) d’Ouest en Est.. Nous roulons vers Krasnoyarsk.
 
     
A une vingtaine de Km de la ville, il a des petits pavillons assez récents avec le bas en brique et le premier étage en bois. Il y a aussi un circuit automobile. On a une belle route. Krasnoyarsk est une ville agréable, mais gâchée par une pollution qui lui donne l’impression d’être en permanence dans de la brume.

Elle est traversée par le fleuve Yenisey. Comme il est facile de se garer, nous nous arrêtons en centre ville, profitons d’un restaurant (Europa) pour goûter un poisson local et mettre en ligne les pages du site sur Tomsk.

Nous quittons cette ville par une avenue impressionnante de 10km de long et presque en ligne droite. Il fait 32°C.

Kranoyarsk c’est aussi la dernière ville reconnue par notre carte vectorielle Touratech. A partir de maintenant je vais tracer la route avec des Waypoints !

Nous passerons la nuit à Kansk, sur un parking calme et surveillé (N56°12’50.8’’ E95°35’54.3’’) pour 60 rb (1,5 euro)


Le soir c'est aussi le moment de choisir les photos, les optimiser, préparer nos pages pour le site Internet. C'est aussi le moment pour Patrick de vérifier si nous avons reçu des messages mail (via notre téléphone satellite). merci à vous qui nous suivez et nous envoyez de vos nouvelles et des messages d'encouragements !
     
 
             
  SIBERIE OCCIDENTALE : Tatarsk - Omsk  
suite : SIBERIE ORIENTALE , sur la route d'Irkustk