R U S S I E
 
  SIBERIE ORIENTALE : Irkustk - Baikal  
suite : Mongolie - sur la route d'Oulan-Bator
 
SIBERIE ORIENTALE : Lac Baikal - Ulan-Ude
 
Samedi 11 juin, nous trouvons un accès vers le village de Posolkoe (N52°1’1.5’’  E106°10’52.4’’). Sur la carte il est indiqué qu’il y a une très belle église, Spaso-Preobrazhensky. Il n’y a pas que cela !
     
 
Un très bel emplacement pour passer une partie de la journée, un petit port (entendez un bateau), où les pécheurs ramènenet le filet rempli de poissons. Quand la pèche est moyenne il tire le filet à la main. Tout ce qui tombe du filet n'est pas perdu. Quelques gamins récupérent les poissons égarés.
       
 
Quand la pèche est plus importante ils utilisent une machine avec treuil et poulie pour remonter le filet. Un camion vient récupérer le poisson.
     
 

De petites embarquations repartent poser les filets à l'aide de troncs lestés de gros pierre. Un endroit vraiment idéale pour une vrai pause. Un couple de Suisse s’est aussi installé à cet endroit… mais nous n’avons pas vraiment le même véhicule !

     
 
et surtout … du vent et de l’espace pour faire notre première séance de photographie aérienne par cerf-volant. Nous utilisons le flowform et pour les photos le canon Ixus et le Ricoh GX200
 
     
Les deux premières photos ci-dessus avec le Canon Ixus et les autres avec le ricoh, mais moins de luminosité car le soleil caché par des nuages.
 
     
Nous quittons cet endroit avec regret pour rejoindre Ulan-Ude, où nous attendent Manon et Florent. Manfred et Lotti, rencontrés quelques jours plus tôt, leur ont donné nos coordonnées. Il y a de bons contacts avec ceux qui voyagent comme nous… nous ne sommes pas nombreux, autant s’entraider.
 

Rendez-vous est pris sur la place d’Ulan-Ude, devant la « tête de Lenine » que nous ne pouvons pas louper. Sur cette place nous croisons aussi 2 jeunes français, Manon (une autre) et son compagnon. Ils voyagent en train, bus … et sont bien chargés. Ils ont fait un grand périple et sont sur le chemin du retour.

   
 
Dimanche 12 juin
Située au pied de deux chaînes de montagne, le khamar-Daban et Oulan-Bourgassy, Ulan-Ude est la « capitale » des Buryates. Fondée en 1775, elle a prospérée grâce à son emplacement sur la route du thé provenant de Chine.
     

« Ulan » signifie rouge en Buryat. Proche d’Irkutsk et pourtant très différente : ville plaisante avec une population au faciès différent, plus asiatique que russe.

Dans la ville, un "Arc de triomphe" construit en 2006, réplique de celui de 1891, en l'honneur de l'empereur Nicholas II.

Nina, que nous avions abordée à un distributeur de banque, nous invite à visiter son lieu de travail…

Et c’est le « Muezy Priody Buryati » (musée de la nature) ! Musée très instructif avec une maquette du lac Bakail et un grand nombre d’animaux qui peuplent cette région. Nina est Buryiate, et très fière de ses origine. Elle nous montre un trophée remporté par la ville qui se place en deuxième place, devant Moscou et St Petersbourg.

 
Par contre, notre niveau de russe ne nous permet pas de savoir de quel concours il s’agissait. Un grand merci à Nina pour sa gentillesse et son accueil. A près de 9 000 Km de la maison, ça fait du bien.
 

Nous reprenons la route en compagnie de Manon et Florent. Faire un bout de voyage avec ce jeune couple sympathique et passer la frontière Russie/Mongolie ensembles sera plus facile. Le paysage change, on traverse la steppe, il n’y a plus d’arbres, mais de grandes plaines avec une terre sèche. Le poste frontière, côté Russie, se situe dans la petite ville Kyakhta. Un petit détour pour quelques photos. Patrick teste ses connaissances en langue Mongol, et ce chameau à l'air de le comprendre... Mais les mongols le comprendront-ils ??

     
 

16h30 nous sommes au poste frontière après 6 897 Km parcourus en Russie. Nous attendons 18h00 pour passer le premier poste de douane et avons droit à un « Talon Contrôle » que nous devrons présenter à tous les autres postes. Comment décrire ce que nous vivons…

Il n’y a aucun ordre de passage, c’est le plus rapide, voire le plus culotté, qui passe. Nous sommes devant le bon guichet mais quelques bras nous passent devant en espérant que les douaniers gèrent leur papier avant ceux des autres. Nous découvrons la loi de la jungle ! Ils font la même chose avec les véhicules, pas spécialement avec nous les touristes, mais entre eux aussi.... La suite sur le reportage Mongolie

 
Bilan de notre voyage en Russie
 
 
             
  SIBERIE ORIENTALE : Irkustk - Baikal  
suite : Mongolie - sur la route d'Oulan-Bator