M O N G O L I E
 
  retour : Oulan Bator (1)  
de Lün à Dashinchilen
 
Oulan Bator (2)
 
Pour nous familiariser avec cette ville, nous avons acheté un plan, avec des noms de rues ! Mais ici, personne ne les connaît ! On ne situe pas quelque chose par rapport à un nom de rue mais par rapport à sa situation. Par exemple, telle personne habite derrière le musée, ou à gauche du parlement ! Toutes nos certitudes et nos habitudes sont à revoir ! Celles aussi du respect .. Le sport favori des mongols étant de vouloir être le premier, passer devant en bousculant. Rien ne sert ni de se fâcher ni d’être poli !! Nous devons juste faire comme eux.
     
 
Il y a aussi la très (très) grande place Sükhbaatar, qui doit son nom à un héros national (Damdiny Sükhbaatar ) qui proclama l’indépendance mongole. Elle a des dimensions impressionnantes : 600 m de long et 300 m de large. Au centre, une statue est érigée en son honneur, mais en travaux quand nous passons.
Au bout de cette place, un magnifique bâtiment, rénové en 2006, le Parlement. La statue Genghis Khan (photo au centre). Premier dirigeant (Khan) mongol et empereur de l'Empire mongol, il est considéré comme le « père de la nation ». Avant de devenir khan puis khagan (empereur), il a unit plusieurs tribus nomades de l'Asie de l'est et de l'Asie centrale sous une nouvelle identité commune en tant que « mongoles »
     
 
Nous avons la chance d'assister à la remise des diplômes de fin d'études de l'université de OB. Nous discutons avec de jeunes qui viennent d'obtenir leur Master. Sous le costume traditionnel de remise de diplôme, les jeunes filles sont habillées de couleur vive, très élégantes, et parfois vraiment très court.
 
Patrick reprend du service et (re)devient photographe Les familles qui l'ont sollicité sont satisfaites du travail ! Nous sommes abordés sur la grande place par Namkhain BOLOD , (sur la photo ci-dessous à droite) qui nous propose ses services pour un circuit. Il parle bien français et anglais. Nous lui proposons d’être notre chauffeur, guide et interprète pour nos visas auprès de l’Ambassade du Kazakhstan qui est assez loin et avec des démarches compliquées. Rendez-vous est pris pour le jeudi matin
     
 
Comme nous sommes un peu en avance sur l’horaire d’ouverture de l’ambassade, Namkhain BOLOD nous emmène au Mémorial Zaisan, construit par les russes en 1960 et dédié au soldat inconnu de la seconde guerre mondiale. Nous ne monterons pas jusqu’au sommet par les 300 marches restantes, mais profitons de la vue sur OB.
     

Au pied du Mémorial, le parc de Bouddha. Le parc est petit, mais la statue qui représente le bouddha Sakayamuni, fondateur du bouddhisme, est immense avec ses 16 m de hauteurs.

Nous rencontrons un vieux monsieur, qui veut nous initier au tabac à priser, et nous fait une démonstration sonore.

Nous sommes bien ici, mais il ne faut pas oublier l’essentiel : la demande de visas auprès de  l’Ambassade du kazakhstan. Nous sommes bien contents d’être accompagnés ! Il faut remplir deux formulaires de demande puis aller au centre ville à la banque centrale pour faire un virement de 60 dollars (pour nous deux), avoir un reçu de la banque… et revenir demain après-midi vers 17h00. Nous aurons peut-être alors nos visas … ou pas !

En attendant nous sommes toujours à la recherche de gasoil, nous achetons une carte locale (5000 Tr) pour avoir l'autorisation d'avoir du carburant, et la carte une fois achetée on nous dit qu'il n'y ait a plus de gasoil... Alors on rend la carte et on récupère nos sous.

Vendredi 17 juin, nous retrouvons Namkhain, et repartons plein d'espoir vers l'Ambassade. A l'annonce de "Il faut revenir lundi" ils ont du voir le désespoir m'envahir... "ok, revenez dans une heure" Ouf !! et en plus nous sommes gâtés, avec nos visas nous avons droit à de jolies cartes sur le Kazakhstan et un très beau livre sur les Kazak dans l'ouest de la Mongolie... Là ou nous aimerions aller si nous avions du carburant. Encore un grand merci

     
     
Notre attente à OB nous a permis de visiter de petits monastères et de rencontrer et croiser des gens charmants, toujours prêts à vous aider mais toujours prêts à vous bousculer. Ils n'y peuvent rien c'est dans leur nature !
 
     
 
Après les visas, une autre bonne nouvelle.. Nous avons 40l de carburant. C'est décidé nous tentons l'Ouest de la mongolie et nous devrions partir demain d'OB.
Si vous passer par là et que vous cherchez un guide interprète russe, (anglais, français et italien) nous vous conseillons de prendre contact avec Namkhain BOLOD, qui connaît bien son pays et s'intéresse au notre. (bolodtours@yaoo.com  -  www.bolodtours.com  - tél : 99192407)
 
 
             
  retour : Oulan Bator (1)  
de Lün à Dashinchilen