Moscou -Russie

Irkutsk - Russie

Oulan-Bator - Mongolie

Astana - Kazakhstan

Almaty - Kazakhstan

Bishkek - Kirghizstan

Tashkent - Ouzbékistan

Nous souhaitons continuer à vous donner des informations sur les pays traversés durant notre voyage. "La Lettre d'Asie Centrale" est un moyen de communications et d'informations sur l'actualité en Asie Centrale.

Retrouvez toutes les informations des années précédentes : 2016/2017 -2015 - 2013/2014 - 2012 -
2011


 


cheltv.ru 22 août

Russie : Le robot humanoïde Fiodor est parti conquérir l'espace

Aujourd'hui, le 22 août, un robot humanoïde, Fiodor, est parti pour la première fois dans l'espace. Tôt ce matin, une fusée porte-avions avec le vaisseau spatial Soyouz MS-14 a été lancée depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, à bord de laquelle un androïde a également volé.

Comme le premier cosmonaute Youri Gagarine, Fiodor a prononcé la phrase légendaire «Let's go!». Dans deux semaines, le robonaut travaillera à la station ISS (Station Spatiale internationale).

Fiodor mesure 1,80 m de haut et pèse 160 kg et selon ses créateurs, il exécutera ses propres tâches pendant son séjour en orbite. S'il fait face à tout, il continuera à conquérir l'espace. Ils commenceront à le préparer, par exemple, à l'atterrissage sur la lune.


Novastan - 1er août

L’enclave kirghize de Barak, petit village de 4 kilomètres carrés encerclé par les terres ouzbèkes, est au cœur des problèmes frontaliers entre le Kirghizstan et l’Ouzbékistan depuis leur indépendance en 1991. Barak fait l’objet de conflits et de discussions entre les deux États depuis près de 20 ans.
Les troubles frontaliers entre les deux pays ont commencé dès leur indépendance en 1991, avec des frontières tracées sous l’URSS entre les républiques de la vallée de Ferghana (Tadjikistan, Ouzbékistan, Kirghizstan). La logique soviétique ne s’est préoccupée ni du relief, ni de l’ethnicité des populations.

Août 2018, suite à des années de négociations, le gouvernement kirghiz avait décidé de céder ce territoire à l’Ouzbékistan, en échange d’une parcelle équivalente de terres, afin de lisser les difficultés liées au tracé des frontières. Mais en Août 2019, le Kirghizstan a abandonné l’idée de céder l’enclave de Barak à l’Ouzbékistan. Une décision qui obscurcit le processus de délimitation des frontières entre les deux pays, l’un des plus grands défis de leurs relations bilatérales.


mk.ru - 29/07/2019

RUSSIE : Trois millions d'hectares de forêts brûlent en Sibérie.


La taïga continue de brûler dans le territoire de Krasnoyarsk et les incendies de forêt ont déjà dépassé 1,6 million d’hectares. L’incendie se propage sur des centaines de kilomètres (régions de Tomsk, Khakassia, Kemerovo, Novosibirsk, ...)

Mais qu'en est-il des régions voisines, selon Greenpeace, la fumée a déjà atteint le Tatarstan et peut désormais se rendre au Kamchatka et même en Amérique du Nord.
En août, la superficie totale des incendies est d'environ 3 millions d'hectares, d'après les données de la surveillance spatiale

Alors, pourquoi les feux ne sont-ils pas éteints? la plupart des incendies se produisent dans des zones difficiles à atteindre, où le coût de l'extinction est supérieur au coût des dégâts éventuels dus à l’incendie.
Il y a beaucoup de versions. L'expert de MK dans le domaine de la lutte contre les incendies a exprimé une version totalement inattendue: ces incendies pourraient être bénéfiques uniquement pour l'exploitation forestière future.


phото: 24.mchs.gov.ru

Novastan - 19 juillet

Latin ou cyrillique : quel alphabet pour l’Ouzbékistan ?

Le premier président ouzbek, Islam Karimov (président jusqu'à son décès en 2016) avait décidé en 1993 d’une réforme visant passer de l’écriture cyrillique à l’écriture latine dans le pays.

Pour le ministre de l’Education ouzbek, Cherzod Chermatov, cette réforme est trop coûteuse et inutile.

Cette nouvelle suscite la résurgence de nombreux débats économiques et sociaux dans une société ouzbek divisée entre les générations et les classes sociales tandis que le Kazakhstan vise une latinisation totale d’ici à 2025

Plus largement, l’alphabet ouzbek alimente le débat public depuis l’incorporation du territoire à l’Union soviétique. Initialement calqué sur l’alphabet arabe, il s’est tour à tour transformé en écriture latine et cyrillique.
En 1993, quand Islam Karimov lance sa réforme, il vise le modèle turc dans une volonté de se rapprocher d’Istanbul et de s’éloigner de Moscou. La langue ouzbèke devait s’écrire uniquement en latin à l’horizon 2000, mais la détérioration des relations avec la Turquie et les enjeux financiers présentés par une telle réforme ont ralenti la procédure.


irk.kp.ru - juin 2019

RUSSIE : Des pluies diluviennes ont entraîné de terribles inondations

L'eau quitte progressivement les zones touchées par les inondations dans la région d'Irkoutsk. Le 2 juillet, trois zones de la région d’Angara sont toujours inondées. Dans le district de Tulunsky, 23 agglomérations sont submergées, à Chunsky - 14, à Tayshetsky - 5.

Cette catastrophe naturelle a entraîné le décès de 25 personnes. Plus de 4 300 habitants de la région d’Angara ont besoin de soins médicaux. Plus de 660 personnes ont été hospitalisées. 9 325 personnes sont sans toit, dont 2 208 enfants.

Mais la situation la plus difficile est à Tulun et sa région : plus de 62 Km de rue inpraticables, des ponts submergés, l'autoroute P-255 fermée. Le 4 juillet, l'inondation a reçu le statut d'urgence à l'échelle fédérale


phото: ГУ МЧС России.



photo: P. Mouchague

mars 2019

Kazakhstan : La capitale Astana chnage de nom

Le Kazakhstan renomme sa capitale Nur-Sultan (Нұр-Сұлтан) du prénom de l’ancien président Noursoultan Nazarbaïev

19 mars, après un règne d’une trentaine d’années, le président du Kazakhstan, Noursoultan Nazarbaïev, âgé de 78 ans, a annoncé avoir « pris la décision de renoncer au mandat de président ».

le 20 mars, Kassym-Jomart Tokaïev, président du Sénat, le remplace, comme le veut la constitution du pays. Sa première décision a fait beaucoup de bruit dans le pays comme à l’étranger. Astana, la capitale du Kazakhstan depuis 1997, devient Nur-Sultan en hommage au prénom du premier président, avec une subtile différence d'orthographe : Nur-Sultan vs Noursoultan.

C'est la ville au cinq noms : Akmolinsk (jusqu'en 1961) - Tselinograd, “la ville des terres vierges” (1961 - 1992) - Akmola (1992 - 1997) - En 1997, elle est la nouvelle capitale, remplaçant Almaty, et devient Astana (1997 - 2019), qui signifie capitale en kazakh. Et depuis le 20 mars 2019, elle s'appelle Nur-Sultan.


uza.uz - Octobre 2018

OUZBEKISTAN : Un mémorandum d’entente signé avec le musée du Louvre

Le Fonds de développement de la culture et des arts auprès du ministère de la Culture de la République d’Ouzbékistan et le musée du Louvre ont signé aujourd’hui, mardi 9 octobre, à Paris, un mémorandum d’entente et de coopération.

Cet accord bilatéral prévoit l’établissement d’une coopération entre le Fonds ouzbek et le Louvre dans plusieurs domaines. Il s’agit des questions relatives au soutien de la coopération scientifique dans les domaines de l’histoire des arts et de la culture, de la restauration, de la conservation et de la promotion des fouilles de l’expédition archéologique à Boukhara, à l’échange d’expérience et de spécialistes.

Le mémorandum prévoit également l’organisation d’une exposition sur le patrimoine culturel ouzbek au musée du Louvre en automne 2021.