E U R O P E
 
  Borodino - Bataille de 1812  

Kielce et Zalipie - le village en couleurs

 
De la Russie à la Pologne
 
Jeudi 15 septembre

Journée redoutée, puisque nous devons passer la frontière Russie-Lettonie et nous avions mis 9h00 au mois de mai, dans l’autre sens. Mais nous sommes optimistes, nous partons de bonne heure, la route est moyenne mais moins abîmée qu’à l’aller. Les travaux de l’été on été profitables. Personne ou peu de monde sur la route … Nous y croyons ! Mais arrivés vers le poste frontière une queue de voiture et de camions ? Pas de problème, il est 11h30, nous devrions passer rapidement car pour sortir pas besoin de remplir tout plein de formulaire qu’on ne comprend pas.
 
 
Surprise ! Derrière nous, à quelques véhicules le Toyota de Pierre et Annie Régior, avec leur cellule AzalaÏ. Nous étions en contact en juin pour essayer de nous retrouver vers l’est de la Russie ou la Mongolie et nous nous sommes loupés de quelques km. Le temps va passer plus vite à deux véhicules.
 
Patrick et Annie avaient été très optimistes et pensaient passer rapidement la frontière et déjeuner en Lettonie. Il est déjà plus de 14h00, toujours bloqués. Nous n’avons même pas atteints le poste de douane. Nous déjeunons. Nous n’avons avancé que de quelques centaines de mètres.

15h45, toujours rien …. Heureusement nous pouvons discuter avec Pierre et Annie, qui ont rejoints notre véhicule, on est maintenant ensembles. Le temps va passer plus agrablement à défaut de passer plus vite.

18h30, en plus il pleut et il fait froid. Nous n’avons pas bougé. 19h30, que dire ... on est toujours à la même place. La nuit commence à tomber.

21h00 : Incroyable, depuis plus de 2 heures nous faisons du sur place, sans démarrer le moteur, dehors il fait 9°C. Nous enfilons polaire et veste de pluie. La nuit est là et nous aussi !

22h15, on présente enfin nos passeports à un premier guichet, mais cela ne sert à rien, on ne bouge toujours pas.
 
22h55, On atteint la douane Russe. Inspection rapide du véhicule. 23h10 on est au pste de douane en Letonie. Mais on doit remplir des papiers que l'on ne comprend pas. Une jeune douanière nous demande simplement si on transporte de l'alcool, de la vodka et combien nous avons de gasoil dans nos réservoirs.

23h25 : On est (enfin) en Europe. Nous aurons mis 12h00 (voir la vidéo), et n'aurons pas battu le record de Pierre et Annie avec 14h00, lors d'un précédent voyage. Nous dormirons à une vingtaine de km, dans le parking d'une station service, il est trop tard pour envisager autre chose.
 
     

Vendredi 16 - samedi 17 septembre

Nous faisons un bout de chemin ensemble, pour traverer la Letonie puis la Lituanie. Nous croisons des chauffards vraiment irresponbles. Pause déjeuner au village de Istalna. On a la chance de déjeuner dehors, entre deux averses.
Après une belle route nous arrivons en Pologne vers 18h00. mais quelques km avant Suwalki il y a de gros travaux.
Nous faisons une pause (bien méritée) au camping de Gyzicko, près d'un petit pont interdit au plus de 2T5. Soirée cinéma dans le Toyota de Pierre et Annie, où avec nostalgie nous regardons un documentaire sur la Mongolie ("Balapan, les ailes de l'Altaï").

Le samedi est consacré au farniente, à la lessive, au ménage dans les camions et repos ! Demain nous reprendrons chacun notre route, mais nous sommes vraiment très contents d'avoir fait la connaissance de ces deux voyageurs ... enfin trois, il ne faudrait pas oublier Jojo, leur chien. C'est sûr, nous resterons en contact.

Dimanche 18 septembre

13°C au lever mais surtout un taux d'humidité de 80% dans Woki. Les Régior nous quittent et nous travaillons pour mettre le site en ligne. Nous quittons le camping vers 14h00 et cette fois-ci j'ai relevé le point GPS.  Arrêt à Olsztyn pour relever nos mails. C'est assez facile en Pologne d'avoir accès à des zones WiFi. Desert Tec, notre aménageur, est fermé jusqu'au 13 octobre, nous pensions passer chez lui pour une révision ... C'est loupé, et donc aucun intérêt de continuer vers l'Allemagne.

Nous avons la chance de nous trouver à Olsztyn, ville charnière entre plusieurs destinations, et prenons la décision de filer plein sud : Varsovie, Cracovie, Budapest ..
Nuit tranquille sur la place de la petite ville de Olsztynek. La pologne a beaucoup changé, avec de belles routes, des villages qui ressemblent plus à ceux que l'on trouve dans la campagne Allemande.

 
Lundi 19 septembre

A 6h00 il fait déjà jour, nous partons de bonne heure. En route un bruit sourd, bien qu'il pleuve de nouveau ce n'est pas l'orage qui gronde ... mais notre pot d'échappement. Le silent boc vient de lâcher. On se retrouve donc dans un garage Toyota, au Carolina Car Company, (rue : Al. Prymasa Tysiąclecia 54, pour ceux qui auraient besoin) après avoir un peu circuler dans Varsovie pour les trouver.
   
 
Ils peuvent prendre soin de Woki et le réparer. C'est Krysztof Salachewicz qui s'occupe de nous. Heureusement que nous avions un silent bolc de rechange avec nous, car ce n'est pas une pièce Toyota.
 
 
             
  Borodino - Bataille de 1812  
Kielce et Zalipie - le village en couleurs