Cartes SIM ... Généralités
 
La carte SIM (Subscriber Identity Module en anglais, c'est-à-dire « module d'identification de l'abonné ») est une "carte à puce" qui s'insère dans un mobile, tablette ou clé domino.

Elle permet de garder certaines de vos informations (telles que contacts, informations spécifiques à l’abonnement) et de vous identifier sur le réseau mobile. Après quelques paramétrages de base, vous pouvez bénéficier des accès Internet, Appels, SMS, que vous donnent votre abonnement mobile, grâce à la carte SIM.

Sauf en cas de carte prépayée, la carte SIM est directement liée à la souscription d'un abonnement chez un opérateur de téléphonie mobile

Mais attention : diverses tailles de carte SIM existent. Le format tend à se miniaturiser de plus en plus pour gagner toujours davantage d'espace à l'intérieur des téléphones au profit d'autres composants. Avec, en perspective, la disparition probable de ces petites cartes amovibles pour laisser bientôt la place à des puces universelles et pré-intégrées dans les appareils.

Formats
: plusieurs types de carte SIM adaptés aux différents équipements mobiles : la mini SIM, la micro SIM, la nano SIM, et enfin la e-SIM.
   
La SIM standard
Elle correspond aux prémices de la téléphonie mobile, avec des dimensions identiques à celles d'une carte de crédit classique, c'est-à-dire une longueur de plus de 8 cm et une largeur de 5,4 cm. Ce format dénommé « 1FF », pour d'évidentes raisons de praticité et de commodité, n'a pas été utilisé très longtemps.

La mini SIM
Ses dimensions : longueur : 25 millimètres, largeur : 15, épaisseur : 0,76. C’est ce type de carte SIM qu’on retrouve dans la plupart des téléphones mobiles, principalement de type GSM (anciens téléphones mobiles basiques).

La micro SIM
Ses dimensions : longueur : 15 millimètres, largeur : 12, épaisseur : 0,76. Il s’agit pour le constructeur de smartphones de gagner un peu d’espace soit pour réduire la taille du smartphone, soit pour ajouter des composants supplémentaires

La nano SIM
Ses dimensions : longueur : 12,3 millimètres, largeur : 8,8, épaisseur : 0,67. Description : Premier format de carte SIM à voir son épaisseur diminuer, de près de 12%. Ce format a été introduit par Apple, le but étant de diminuer plus encore la taille de la carte SIM.

La eSIM (embedded SIM ou SIM embarqué) ou carte SIM dématérialisée.
Elle permet de changer facilement d’opérateur. La eSIM permet aux constructeurs de smartphones, tablettes et ordinateurs portables d’inclure une puce RSP vierge (Remote SIM Provisionning) qui peut ensuite être paramétrée avec les informations nécessaires pour se connecter au réseau d’un opérateur (fréquences de réseau, APN pour la connexion Internet et le service MMS, numéro de téléphone,…).
Ces puces sont alors reprogrammables afin d’accueillir un nouvel opérateur et/ou profiter d’un abonnement mobile existant. La mise à jour des cartes SIM ou le changement d’opérateur se fera alors par une simple mise à jour logicielle.
   
Compatibilité entre carte SIM : Pour passer d’un petit format à un plus grand (ex. nano vers micro ou micro vers mini, voire nano vers mini), il est nécessaire d’utiliser un adaptateur de Cartes SIM. Dans l’autre sens, la plupart des cartes de taille mini ont la possibilité d’être déclipsées, pour être transformées en micro.

Le Roaming
 
2 Bonnes raisons de ne pas utiliser sa carte SIM hors Europe : Roaming et mise à jour des data

Hors Europe, oubliez votre opérateur français et le roaming qui va avec. Vous pourriez avoir de mauvaises surprises sur les coûts de vos appels. En effet, le roaming est un service qui permet aux abonnés d'un opérateur français de profiter automatiquement d'une ligne mobile et d'une connexion 3G/4G sur le réseau d'un opérateur national du pays dans lequel vous voyagez. Les deux opérateurs mobiles ayant passé des accords.

Vos appels et connexions Internet effectuées à l’étranger sont donc facturées en hors-forfait et peuvent faire grimper rapidement votre facture. Si vous êtes obligés de conserver votre carte SIM habituelle, n’oubliez pas de bloquer les data à l’étranger, sinon votre mobile risque d’échanger des données sans que vous vous en rendiez compte et cela peut coûter très cher
 
 
En Europe en 2017 : "Roam Like Home"

Les frais de roaming (frais d'itinérance) en Europe seront définitivement supprimés en juin 2017.

Que cela concerne les appels, les SMS et surtout la data, les opérateurs ne pourront plus appliquer des frais supplémentaires souvent très élevés à leur client.

Les nouvelles règles européennes vont permettre à tous les voyageurs européens d'utiliser leur téléphone mobile, avec leur propre carte SIM, dans n'importe quel autre pays de l'UE, comme ils le feraient à la maison. Mais pour autant, cela ne signifiera pas que l’on pourra profiter de façon illimitée de son forfait n’importe où en Europe.

Pour les données (data), l'UE a acté les tarifs qui seront en vigueur. A partir du 15 juin 2017 vous aurez : (prix du forfait / 7,7 euros) x 2 = enveloppe de données mensuelle. Par exemple, pour un forfait à 20 euros, vous aurez droit à environ 5 Go de data à l'étranger avant que cela soit surfacturé [(20 € / 7,7) *2 = 5 Go]

Ce tarif de 7,7 euros / Go est amené à être abaissé chaque année, jusqu'à 2,5 euros / Go au 1er janvier 2022. Ainsi, plus le temps passera et plus l'enveloppe "sans surcoût" sera grande.

Le texte précise également que l'utilisation doit être "raisonnable". Ces limites ont principalement pour but d'éviter que des Européens souscrivent à des forfaits plus avantageux à l'étranger pour les utiliser ensuite chez eux.

C’est aussi pourquoi l'utilisation de son forfait à l'étranger sera limitée à 90 jours, avec un maximum de 30 jours d'affilée. Passé ce délai, les clients se verront facturer des frais. Cette limitation ne concernerait toutefois pas les utilisateurs et travailleurs frontaliers ... A suivre
 

Cartes SIM locales
En voyage, il est possible et même conseillé de se procurer une carte SIM locale, qui remplacera votre carte SIM.
Attention : il faut que votre téléphone portable soit débloqué (desimlocké) c’est-à-dire enlever le blocage opérateur.

--> Pour débloquer votre mobile, il vous faut contacter votre opérateur d'origine pour obtenir le code de désimlockage et la manipulation associée. Avant tout appel, munissez-vous du numéro IMEI de votre mobile (numéro à 15 chiffres commençant par 35). Pour l’obtenir, composez directement sur votre mobile le code suivant : *#06# ou regardez sous la batterie de votre portable.


Trouver une SIM dans un pays étranger ne demande que quelques minutes … ou beaucoup plus, en fonction des pays. Elles sont souvent vendues dans les kiosques, petites boutiques, ou sur le trottoir ... comme en Mauritanie ! (photo de droite cartes SIM mauritanienne).

Si vous ne parlez pas la langue locale, n’hésitez pas à vous faire aider pour comprendre les tarifs et conditions d’utilisation de la SIM. Il faut parfois faire valider sa carte SIM locale auprès de l’opérateur avec son numéro de passeport.

L’avantage le plus évident d’une carte SIM locale est de pouvoir téléphoner en local à des prix raisonnables. De plus, une carte SIM locale facilite l’accès à Internet grâce à la 3G/4G, dans les pays où le WiFi est rare. Voir aussi le partage de connexion.


Avec la carte SIM locale, il est possible d’acheter des recharges avec un certain volume de data. Ces datas vont offrir la possibilité d’utiliser les applications de voyage téléchargées avant le départ comme Skype ou What’s app.


Avec une carte SIM locale, un peu de crédit data et une connexion wifi de temps en temps, vous pourrez communiquer en voyage avec vos amis et vos proches à un coût vraiment négligeable alors que l'utilisation de votre forfait mobile français vous aurez coûtez une fortune ! (voir Roaming ci dessus)
   

Cartes SIM Internationales Prépayées
 
Les SIM internationales sont des cartes SIM prépayées sans abonnement, comme les cartes locales. Elles sont spécifiquement vendues pour passer des appels depuis l'étranger. Il faut les commander sur Internet. Le plus simple est d’anticiper votre achat et deles recevoir chez vous avant votre départ.

Pendant le voyage, elles ont l'avantage d'être faciles à recharger. On contrôle sa consommation puisqu'on est limité au crédit que l'on a acheté et surtout, on conserve le même numéro quel que soit le pays dans lequel on se trouve. Attention toutefois aux tarifs appliqués, encore élevés, et comparables à ceux des opérateurs français.